,

Newsflash 12 2019

Newsflash 12 2019

19 QUO VADIS FAM Reduction source

357 k€/AN GAGNÉS SUR LE COÛT COMPLET DES DÉCHETS EN RÉDUISANT À LA SOURCE LES PERTES DE PAPIER
Imprimerie EDITIONS QUO VADIS Imprimerie Offset et Façonnage de couvertures
Localisation : Carquefou (Loire-Atlantique)
Effectif : 240
Contact : Nathalie PITIOT
Mèl : npitiot@quovadis.eu
« Nous avons mis en place le tri des déchets au plus proche de l’endroit où ils étaient générés et nous avons travaillé pour en produire moins. La sensibilisation et l’implication de tous est un des facteurs clés pour que la démarche se mette en place et perdure. »
Nathalie PITIOT, Ingénieur sécurité environnement
RÉDUCTION À LA SOURCE DES PERTES DE MATIÈRE SUR LE PAPIER
Investissement 3,9 k€
Gains financiers 357 k€ / an
Temps de retour < 1 mois
Réduction des déchets
296 tonnes /an
Accompagnées par l’ADEME, 49 entreprises témoignent qu’il reste des gisements de performance importants sur les matières et l’énergie. Retrouvez l’ensemble des actions de ces entreprises et vous aussi passez à l’action !
IMPACT DE L’ACTION
– 391 t CO2e/an soit l’équivalent de 1 544 000 km en voiture
LA RÉDUCTION DES GASPILLAGES : UN ENJEU DÉTERMINANT
Editions Quo Vadis travaille depuis plusieurs années sur le tri et sur la réduction à la source de ses déchets. La dernière action a été la mise en place d’un système de dons et l’organisation du réemploi en interne des déchets de couvertures qui a contribué à diminuer de 25 % le tonnage des déchets non dangereux (hors papier) en 2015 par rapport à 2014. Cependant, l’enjeu majeur dans l’entreprise est les pertes de papier. Trois causes de pertes ont été identifiées : le démarrage des machines (opération appelée calage), les non conformités lors des contrôles qualité et la conception qui est moins bien optimisée sur les petites campagnes et qui peut engendrer jusqu’à 30 % de perte de papier à la découpe et la mise en forme.
L’IMPLICATION DU PERSONNEL AU CŒUR DU CHALLENGE
Dans la continuité des actions menées en 2015, l’entreprise a investi 2,4 k€ dans une campagne de communication afin de sensibiliser le personnel sur les pertes en production ainsi que dans des bacs de couleur pour renforcer le tri des déchets pour un montant de 1,5 k€. Un jeu concours a été organisé permettant aux salariés de mettre en avant leurs connaissances sur la gestion des déchets contribuant à les impliquer dans la réduction des gaspillages sur les postes de production. Ces actions de terrain et une refonte des procédures qualité visant à ne jeter que les produits vraiment non conformes ont permis à l’imprimerie de générer 17 % de déchets papiers en moins en 2015 par rapport à 2014 avec une production en hausse soit une baisse de 20 % du taux de perte papier. Cela représente 357 k€ d’économies calculées à partir de la méthode du coût complet des déchets ventilée de la façon suivante : une perte de recettes sur la vente des déchets papier (- 33 k€) largement compensée par des gains sur l’achat de papier (185 k€) et sur l’impression de ce qui n’est plus jeté (196 k€ + 9 k€ d’énergie en moins).
CONTINUER À S’AMÉLIORER
L’entreprise a décidé d’utiliser l’indicateur de suivi du taux de perte papier (tonnage de papiers jetés par rapport au tonnage de papier acheté) appliqué à chaque étape du process pour piloter sa démarche de réduction à la source de ses déchets de papier. Cela contribue à détecter des dérives et mettre en place des actions correctives ciblées, telles que l’amélioration de la conception avec l’optimisation de la découpe du papier. D’autres actions ciblées sur les consommations énergétiques enrichissent cette démarche économique et environnementale globale et permettent de maximiser les gains. et les big bag notamment. L’objectif est de trouver de nouvelles filières contribuant à réaliser des économies tout en réduisant l’impact environnemental comme ce fut le cas pour les GRV. Editions Quo Vadis a également optimisé l’air comprimé.
19_QUO_VADIS_FAM_Reduction_source